Le parement en Béton Fibré à Ultra Haute Performance (BFUHP) : pourquoi ce choix ?

Explication de la solution technique et architecturale retenue pour isoler par l’extérieur les façades des bâtiments 01 à 07 de Villejean.
Panneau de parement BFUHP

Prolonger la démarche de Louis Arretche

L’urgence climatique nous invite à trouver des solutions extrêmement rapides et efficaces permettant de rénover le patrimoine gigantesque bâti en France au cours du XXe siècle.

Ce défi majeur, qui doit mobiliser tous les acteurs de l’acte de construire (maîtres d’ouvrage, concepteurs, constructeurs) trouve, dans ce projet de rénovation à Rennes, une formidable opportunité d’expérimentation.

La solution technique et architecturale retenue pour le Campus de Villejean - isolation par l’extérieur avec parement en panneaux préfabriqués de Béton Fibré à Ultra Haute Performance - s’inscrit pleinement dans la continuité de la démarche que Louis Arretche avait adoptée lors de la création des campus rennais.

 

En effet, les similitudes sont saisissantes entre la situation actuelle et celle de la construction initiale des bâtiments :

  Production de masse

En cette fin de période de Reconstruction, L.Arretche devait faire face aux conséquences à venir du baby-boom, et anticiper la très forte demande de lieux de formation et d’apprentissage.

Aujourd’hui, nous devons rénover le bâti produit à cette époque, et donc faire face à la même ampleur d’intervention.

  Rapidité

Louis Arretche – et les constructeurs de l’époque - devaient produire vite : la génération née dans l’immédiat après-guerre attaquait les études supérieures, rendant impérative et urgente la construction d’une offre universitaire solide.

Aujourd’hui, nous sommes dans l’obligation de réduire drastiquement et très rapidement les émissions de gaz à effet de serre : la rénovation énergétique des bâtiments doit se réaliser à très court terme.

  Adaptabilité

Face aux mutations pédagogiques de l’époque, et aux incertitudes qui en résultaient, L.Arretche devait prévoir des usages différents et évolutifs pour ses bâtiments.

Aujourd’hui, la mutabilité et la flexibilité des constructions sont l’une des clefs de la lutte contre l’obsolescence du cadre bâti, et donc de la maîtrise de notre bilan carbone : notre intervention doit s’inscrire dans la durée, et offrir une adaptabilité optimale.

  Économie de moyens

La reconstruction ayant très largement puisé dans les ressources financières de l’État, la création des Campus a dû s’inscrire dans un cadre de maîtrise budgétaire permanente. Aujourd’hui évidemment, le contexte économique rend plus que jamais indispensable la recherche de solutions à coût maîtrisé.

Louis Arretche a trouvé dans la standardisation la réponse à ces quatre objectifs et c’est précisément la piste retenue pour la rénovation du campus santé de Villejean.

En outre, à ce quadruple objectif s’ajoute celui du « déjà-là » auquel de fait L.Arretche n’était pas confronté : les édifices sur lesquels nous intervenons constituent un patrimoine architectural remarquable à préserver et mettre en valeur.

Le choix du Béton Fibré à Ultra Haute Performance

Le respect de l’architecture d’Arretche a été une préoccupation constante tout au long de la réflexion du groupement lauréat, pour des raisons historiques et patrimoniales évidentes d’une part, mais également d’inscription dans la durée de l’intervention.

En cela, la solution d’isolation par l’extérieur avec des parements en BFUP s’inscrit parfaitement dans la continuité du travail de Louis Arretche :

 elle répond à la très grande régularité des trames de façades
 elle maintient la minéralité des bâtiments, caractéristique essentielle de l’architecture des campus
 elle offre une très grande liberté de composition (modénature, texture, teinte)
 elle permet d’adapter très simplement la morphologie des modules à l’orientation des façades : les modules conçus intègrent des brise-soleil horizontaux (en façades Sud) et verticaux (en façade Est et Ouest), tout en conservant la grande cohérence de la composition générale
 elle garantit une pérennité optimale, même supérieure au béton traditionnel (très faible porosité du matériau)
 elle répond aux contraintes fortes de mise en œuvre en site occupé (modules préfabriqués, fixés de manière rapide et simple sur la structure existante)
 elle fait écho à l’innovation défendue par Arretche, en s’appuyant sur les recherches les plus récentes en termes de nouveaux matériaux, et en tissant un lien étroit entre architecture, technique et construction.

Zoom sur le produit BFUHP

Les panneaux utilisés sur le Campus Santé sont les panneaux de bardage Fclad® produits par le fournisseur FEHR Groupe.

Producteur engagé pour apporter des solutions minérales et écologiques en Europe pour la rénovation et la construction des bâtiments du futur, FEHR Groupe est une entreprise indépendante familiale depuis 1960, avec 9 centrales dans l’Est et 5 sites de production dont 2 en Allemagne.

Basé sur le respect de l’environnement, FEHR développe des solutions de haute technicité toujours plus innovantes et respectueuses de bien-être pour ses clients.

Le panneau de bardage FClad® comparé à d’autres produits